Recycler des déchets comme la Suède, le Saint Graal

La Suède remporte la médaille d’or du recyclage de déchets à l’échelle mondiale. Aujourd’hui, 99% de ses détritus sont recyclés et les petits suédois comptent bien atteindre les 100% à horizon 2021. En bonus, la Suède se remplit les poches d’euros en traitant les déchets des autres pays qui lambinent côté tri sélectif et recyclage. Montre-nous la voie, suédois !

Comment la Suède réussit à recycler quasiment tous ses déchets ?

Pour atteindre un tel résultat, la rigueur est de mise en Suède. Leur organisation, qui ne date pas d’hier, se ficelle parfaitement entre citoyens, communes, entreprises de collecte de déchets et usines de recyclage. Tout commence chez le particulier qui applique très sérieusement les règles de tri. La ville fournit d’ailleurs gratuitement les sacs poubelles adaptés. Puis, 1 à 2 fois par semaine, le bon citoyen responsable va gentiment déposer ses ordures ménagères triées dans les 7 bennes de sa zone résidentielle.

Au total, les suédois génèrent 4,4  millions de tonnes de déchets par an dont seulement 1% fini dans les décharges à ciel ouvert. Nous, nous sommes encore à 25%… #Fail.

Ça recycle mais ça fait aussi de l’énergie et de la money !

Les déchets qui ne peuvent pas être recyclés sont envoyés dans de grandes usines de traitement. Destination ? Un grand incinérateur qui, en même temps qu’éliminer des ordures, produit de l’énergie et fournit chauffage et électricité aux suédois. Cerise sur le gâteau, pour alimenter ses usines en matières premières, la Suède doit importer 1,4 millions de tonnes d’ordures de l’étranger. Les pays paient ce service 36 € la tonne, on vous laisse faire le calcul juteux.

En savoir plus 

Environnement : la Suède championne du recyclage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *